COMMENT PRENDRE SOIN DES OISEAUX DU CIEL EN HIVER

Voici quelques conseils à suivre pendant ses périodes froides…

 

 

En hiver, la neige, le gèle et le froid réduisent l’accès à la nourriture pour les oiseaux sauvages.

Mésange, merle, moineau, étourneau, tourterelle, chardonneret, pie, rouge gorge…ont besoin d’aide pour passer l’hiver.

 

 

L’habitat

 

Mangeoire et nichoir sont de mise dans le jardin ou sur la terrasse pour aider ces oiseaux en période de froid. Ils vous le rendront en vous débarrassant à leur tour d’insectes ravageur au printemps !

Les mangeoires sont à installer de septembre à mars à l’abri de la pluie et des vents dominants. Idéalement nous vous recommandons de les installer en hauteur près d’une haie ou d’arbustes où les oiseaux décortiqueront les graines ou se réfugieront en cas de danger. A défaut de pouvoir les installer en hauteur, un poteau ou un rebord de fenêtre conviendra à condition qu’il soit à découvert afin d’éviter toutes attaques de prédateurs.

 

La nourriture

 

Les blocs et boules de graisse, les graines de tournesols et d’arachides sont des aliments riches et énergiques qui permettent aux oiseaux de bien s’engraisser pour se préserver de l’hiver. Ces aliments riches sont disponibles sous plusieurs formes et vous permettront de garnir les mangeoires.

Afin que les jeunes oiseaux apprennent par eux même à se nourrir seul et ainsi à survivre il est indispensable de cesser de donner des graines lorsque le printemps est là.

Les nichoirs offrent un refuge en hiver et au printemps aux oiseaux adultes et à leur progéniture lors de la saison des amours. Il est préférable de les installer entre 1.8 et 3.5 mètre de hauteur dès l’automne, le trou orienté est/ sud-est et à l’abri des vents dominants à un endroit légèrement ombragé.